Rechercher
  • atvr

La visite du château à Rezé

Dernière mise à jour : 14 juin


Le 17 juin à 21h, salle Jean Jaurès, 40 rue Jean Jaurès à Rezé

Vous allez y vivre une visite pas comme les autres, dans toute sa dimension Bio-Historique, ce concept révolutionnaire mis au point spécialement pour vous par l'association socio-culturelo-équitable pour le renouveau bio-historique (l'ASCÉRBHI).


L'ÉQUIPE DES GUIDES BIO-HISTORIQUES


  • Madame Armand (Bestiologue): diplômée de la faculté de zoologie industrielle appliquée de Charleville-Mézières en 1997. A travaillé trois ans au Puy du Fou à l'entretien des loups empaillés. Elle a rencontré M. Balthazar lors d'un stage de Relaxation transcendantale par la Bio-Histoire que celui-ci organisait à Palavas-les-flots en juin 2000 et où elle fut pénétrée par ce nouveau concept. Elle est depuis guide titulaire au château, spécialisée dans l'influence bio-historique des espèces animales aujourd'hui disparues sur la reproduction des Rezéens du bas Moyen-Âge.

  • Monsieur Balthazar (Torturologue): arrière-cousin au second degré de l'intendant du dernier baron du château. Ancien interné des hôpitaux de Nantes suite à un terrible accident qui eut lieu lors de la dernière fête de la boule donnée au château. Après dix ans passés dans le coma, il part à pied à travers la Vendée voisine où l'attachement à l'histoire et au patrimoine régional de ce peuple authentique le marque à jamais. Il travaille ensuite quelques années dans une usine sarthoise de production de poulets bio. Il subit un choc psychologique en voyant un gallinacé décapité s'enfuir dans le hangar de l'usine et décide de renoncer à l'alcool et de fonder la FOURBH (Fondation pour l'Organisation Universelle du Renouveau Bio-Historique). Il organise à travers l'Europe stages et séminaires. C'est lors d'une de ces formations qu'un responsable du service culturel de la mairie de Rezé lui propose de réhabiliter le château situé au cœur de la ville. Il est depuis président de l'ASCÉRBHI qu'il a fondée en 2001. Il est aussi guide titulaire au château spécialisé dans la reconstitution bio-historique des grands massacres et responsable de la formation des jeunes stagiaires en Bio-histoire qui chaque année ont l'honneur de pénétrer en ce lieu en tant que novices.

  • Mademoiselle Donadieu (Tourologue) : diplômée de l'Institut Universitaire de Formation des Maîtres-chiens, elle est secrétaire générale de l'antenne de l'UMP à Trignac . Étant la seule adhérente locale, elle est limogée et occupe divers emplois jusqu'à rencontrer M. Mariano alors qu'elle était artiste de ballet country à la boîte de nuit Le Quartz sise à Montoir-de-Bretagne. Initiée alors aux subtilités de la Bio-Histoire, elle se sent pénétrée par une mission éducative et rejoint l'ASCÉRBHI après avoir écrit un court article sur l'influence de l'Inquisition espagnole sur l'essor économique du commerce de proximité de Rezé lors des guerres de religion. Elle est depuis guide titulaire au château, spécialisée dans les visites de tours.

  • Monsieur Mariano (Latrinologue) diplômé de l'école d'animateur sportif du Puy en Velay, il devient professeur d'éducation physique au pensionnat de jeunes garçons Santa-Angustia-Dolor-y-Purificacion de Madrid. Il essaye de pénétrer l'esprit des élèves des idées révolutionnaires sur la Bio-Histoire dont lui a fait part M. Balthazar un soir de juillet 1999 au bar Le Louxor lors de ses vacances au camping de Clisson. Cela déplaît à la direction de l'école. Il préfère démissionner et prend la direction de la boîte de nuit Le Quartz dans la région nazairienne et prépare en même temps le concours de guide titulaire en Bio-Histoire qu'il réussit brillamment. Il co-préside depuis l'ASCÉRBHI avec M. Balthazar. Il rencontre sa future femme Jørna lors d'une visite des catacombes du château et l'épouse en la chapelle du château de Rezé. Ils sont les heureux parents d'une petite Asumpción.

  • Monsieur Mortimer (guide vacataire - Morvologue) : ancien élève de l'école Château Nord, il est le meilleur ami du père du futur voisin de l'ancien président du collectif du renouveau des danses country vendéo-bretonnes. Il devient ensuite un fidèle client de la boucherie du château et à ce titre entre au secrétariat particulier de l'ancien maire de Trentemoult. Il pénêtre ainsi dans le sérail rezéen et grâce à son entre-gens et quelques services rendus, il fait nommer sa femme au poste nouvellement créé par la mairie de gérante du château. Suite à la mort tragique du cinquième guide du château lors d'une partie de chasse organisée par le servive culturel dans la cour d'honneur, il est nommé par la mairie guide vacataire spécialisé entre autre dans la fête de la morve.

  • Madame Petrossianramdrianapoinimerian (Catacombologue) : ancienne gymnaste de l'équipe olympique syldave, elle en est exclue à 16 ans pour propos séditieux et sombre ensuite dans une longue période d'alcoolisme. Elle ne supporte plus la lumière du jour et se terre dans les toilettes de bars clandestins de Brooklyn où elle finit par échouer en 1999. C'est à cette occasion qu'elle rencontre M. Mariano venu étudier les comportements latrinaux des banlieues New-Yorkaises. Il l'invite à suivre les thérapies de sevrage de Mme Sacavin sises au château qu'elle rejoint en pénétrant le tunnel creusé par le plus long lombric du monde découvert par l'ancien Baron du château. Elle débouche dans les catacombes du château qu'elle n'a plus quittées depuis 23 ans.

  • Madame Sacavin (Baronologue) : Ancienne fournisseuse officielle de cocaïne des traders de Lehman Brothers, elle est forcée de démissionner après le krach de 2008. Elle finit par trouver un emploi dans un bar à rideau de Brooklyn où elle tombe sous le charme de M. Mariano mais l'attraction n'est pas réciproque. Se sentant coupable, M. Mariano lui propose de rejoindre l'équipe d'animatrices du bar Le Louxor. Après plusieurs années de dur labeur, elle est bientôt pénétrée par un élan mystique et tourne le dos à son ancienne vie dépravée pour se consacrer à la Bio-Histoire et à célébrer la gloire du dernier Baron du château dont elle est secrètement amoureuse.

  • Madame Picoulet (Vachologue) : fille de dissidents anarchistes syldaves, elle erre de pays en pays en faisant du WWOOFing à travers l'Europe. La police secrète syldave retrouve cependant sa famille et arrête ses parents. Elle lui échappe en se cachant dans une bouse de vache. Elle en ressort pénétrée par un amour profond de ces cornus animaux et tente de créer une ferme bio de réhabilitation d'anciens alcooliques communistes à Brooklyn. Elle est tout de suite kidnappée par le Ku-Klux-Klan et ne doit la vie qu'à l'intervention de M. Mariano de passage à New-York qui éteint le bûcher et fait fuir les membres du Klan en les aspergeant d'urine de poutargue. En choc post-traumatique depuis, Mme Picoulet croit être une bio-guide et vous parlera d'un animal chimérique lors de sa visite : ne la contredites pas sous peine de réveiller ses pulsions criminelles !

  • Madame Cucuron (Machicouliologue) : abandonnée par ses parents dès la naissance, elle ne doit la vie qu'à une famille de chats de gouttière qui la recueillent et l'élèvent jusqu'à ses 18 ans. Elle en garde un goût immodéré pour les croquettes de viande et les caresses, deux gâteries dont la comblait M. Mariano voisin de la tanière des chats. C'est lui qui lui apprend à lire et à écrire à l'aide des œuvres de Claude Chapelot, le célèbre latrinologue médiéviste. C'est dans un de ces livres qu'elle est pénétrée par les idées avant-gardistes de l'auteur sur l'influence des mâchicoulis sur l'évolution post-capitaliste des toilettes suspendues et se consacre désormais à la machicouliogie.


LE DÉROULEMENT DE LA VISITE


Nous allons maintenant vous expliquer comment va se passer la visite du château. Vous serez séparés en neuf groupes. À chaque groupe sera attribué une couleur indiquée sur votre billet d'entrée qui correspond à un guide. Il suffira ensuite de suivre les indications du plan suivant généreusement établi par un de nos stagiaires syldaves :




LE SPECTACLE SON ET LUMIÈRE


En plus de la visite, vous aurez l'honneur de profiter gracieusement d'un spectacle son et lumière inoubliable et équitable en matériaux entièrement recyclables qui n'aurait pu vous être présenté sans l'aide généreuse des bénévoles de l'association pour le renouveau des danses country vendéo-bretonnes et de l'ASCÉRBHI.




L'ÉCOLE DE FORMATION DES GUIDES


L'ASCÉRBHI a créé une école de formation de guides bio-historiques qui est dirigée par Claire Pautet et dont les manuels sont rédigés par Michel Pautet et Guillaume Connan. N'hésitez pas à leur poser toute question utile afin de rejoindre l'école ou à visiter le site internet : https://atvr.fr


Programme en papier entièrement recyclable pré-mâché par des pauvres - Ne pas jeter sur la voie publique.



415 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout